[J’ai testé pour vous] 2 agences de voyages « Photo Nature »

agence_voyage_terres_oubliees

La boite à photosC’est quoi ça ?

Ca ? C’est La Boite à Photos ! Un joli nom et un magnifique logo (créé par Laurent Vaissade) pour le rendez-vous désormais incontournable dans le monde de la photographie.

A quoi ça sert, comment ça marche ?

Ca sert à donner encore plus à tous ceux qui aiment la photo … vous ! Imaginez les 13 meilleurs blogueurs de la blogosphère photo francophone se réunissant dans une boite à photos avec un sujet commun : ça donne un carnaval d’articles !! 13 articles sur un sujet unique avec autant de sensibilités et d’approches différentes. Un véritable feu d’artifice 🙂

On parle de quoi ?

Cette 2ème édition aborde le thème  … des vacances ! Un sujet bien de saison qui tombe à point nommé.

Comment lire les articles des autres blogueurs ?

Pour cette 2ème édition, La Boite à Photos pose ses valises chez Alexandra du blog Mon Cours Photo : retrouvez l’ensemble des blogueurs participants en cliquant sur le lien suivant : Boite à Photos – Les vacances

Pour ne rien manquer de tous les excellents articles et partir sereinement en vacances, une seule chose à faire : 

ou devenez fan de la page Facebook La Boîte à Photos

 

Le Turbo-Boost, vous connaissez ?

Vous vous souvenez de la DeLorean de Retour vers le futur ? Si si, la voiture noire de Doc qui permet de voyager dans le temps. C’est bon, ça vous revient ? Régulièrement cette voiture mythique a des problèmes de fonctionnement, genre les circuits temporels qui grillent. Impossible pour Marty Mac Fly de voyager dans le temps ! Sauf alors à appuyer sur le bouton Turbo Boost, celui là même qui va vous coller le dos au siège et vous envoyer au Far West.

Ce bouton, on en a tous rêvé sur sa propre voiture ! Oh que oui, quand le papi au béret du dimanche matin se traine devant vous. Hop, Turbo Boost, 2 secondes et demi plus tard, le papi est derrière, vous êtes devant et 10 litres d’essence en moins !

Delorean _turboboost

Facile à trouver le Turbo-Boost sur la DeLorean de Marty McFly !

Imaginez maintenant ce fameux bouton Turbo Boost … dans votre pratique de la photo animalière ! Je ne plaisante pas. Après des mois voire des années d’activité, votre courbe de progression, forcément fulgurante au début (le premier reflex et les objectifs qui vont bien, ça aide !) stagne gravement. Vous avez la très désagréable impression que vous ne progressez pas, que les images ramenées des sorties se ressemblent toutes, et n’ont plus le pep’s des premiers jours. Encore pire, vos copains des débuts sur les forums postent des photos qui vous démotivent davantage. Alors là ça va mal !!

J’ai la solution à tous vos maux ! Il suffit … d’appuyer sur le bouton Turbo Boost de la photo ! Comment ça vous ne savez pas où il se trouve ! Cherchez un peu quand même, faut pas vous habituer à ce que tout vous tombe du ciel, faut bosser quoi ! 🙂 Ce bouton existe, pas de blague, je plaisante pas avec une chose aussi sérieuse que la progression en berne. Il n’est pas loin, à portée de clic. Bon je vois que vous séchez, je vole à votre secours !

Les vacances pour progresser à vitesse grand V

Le bouton Turbo Boost en photo animalière (et dans beaucoup d’autres domaines photographiques en fait) va donner à votre passion un véritable coup d’accélérateur. Vous retrouverez votre lustre d’antan sur les forums et Facebook ;). Le secret de mon bouton ? Les vacances ! Attendez, ne vous précipitez pas au camping de la plage, ou sinon le Turbo Boost vous claquera dans les doigts ! Il s’agit de vacances bien particulières.

Je vous propose non pas de prendre des vacances, mais de vous offrir LES vacances ! Celles qui rentrent dans la catégorie coup de fouet. Celles qui, à votre retour vous feront dire « Pu…., pourquoi je n’ai pas fait ça avant, au lieu de perdre mon temps dans les églises troglodytes de Dordogne » !

Alors … prêts au décollage ? Accrochez-vous au siège (de la DeLorean bien entendu) … j’appuie sur bouton Turbo Boost … c’est partiiiiiiiiiii !

Des vacances … mais pas n’importe lesquelles

Première chose, vos prochains congés n’auront qu’un seul but : penser photo et seulement photo. Rien d’autre, pas de télé, pas d’internet, pas de boulot (oups, le gros mot) pas de gosses, pas de mari ou de femme. La photographie animalière et rien que ça  : un stage intensif pendant au minimum 7 jours, plus c’est encore mieux ! Avouez que c’est autre chose que de se prendre sa semaine traditionnelle de RTT, de rester chez soi et faire sa petite sortie du matin très tôt dans sa forêt connue par coeur. C’est le moment de sortir du train train quotidien et d’appuyer sur le bouton accélérateur !

2 agences de voyages « turbo-boost » sur le grill

Vous trouverez ci-après une sélection de 2 agences de voyages que j’ai testées. Non, je ne suis pas parti 10 jours avec chacun de ces organismes (si seulement !!). Pour des raisons évidentes de budget :), mon test ne se base qu’à partir de leurs offres commerciales et de leurs sites internets.

J’ai retenu 3 critères pour lesquelles je me suis efforcé de rester le plus objectif et le plus neutre possible. Maintenant, si une de ces agences me propose de ne leur faire que des éloges en échange d’un voyage, je prends ! Y a des fois où il faut savoir mettre son honneur dans sa poche. Voici donc les 3 critères :

  • l’ergonomie du site internet
  • l’offre à destination des photographes animaliers
  • les tarifs

agence_étendues_sauvages

Slogan : « Nous concevons votre voyage sur mesure au cœur de la nature »

Description : Etendues Sauvages est une équipe de cinq spécialistes passionnés  de nature qui proposent près de quarante destinations à travers le monde. Des destinations qui donnent envie de découvrir des espaces préservés en s’écartant des sentiers battus et du tourisme de masse.

agence_voyage_etendues_sauvages

Une capture d’écran du site Etendues Sauvages

L’ergonomie du site internet

Vous allez voir, tous les sites de ce comparatifs répondent systématiquement au même standard pour leur page d’accueil : une grande image en panoramique placées vers le haut, là où vos yeux se posent en premier. Tiens, comme Auxois Nature ! Evidemment, Etendues Sauvages répond à ce principe et l’on est reçu par une belle image bien dépaysante. C’est donc autour de la grande photo que vous trouverez tous les menus de navigation.

Le bouton accueil, pratique pour se retrouver rapidement

un onglet « destinations », il suffit de passer sa souris et un menu déroulant apparait avec les 5 continents. Pour chacun, un nouveau menu déroulant affiche les destinations possibles. Un clic suffit pour s’y rendre, j’ai trouvé ça très pratique.

un onglet « voyages » qui aurait pu s’appeler « voyages thématiques » pour être plus explicite. Même fonctionnement ici, le passage du curseur laisse voir des sous-menus accessibles facilement en cliquant. Je n’ai pas noté de bugs sur ce système de menu déroulant. Cet onglet « voyages » rassemble des idées de séjours, orgnanisés par thème, par envie, plutôt que par destination. Et c’est justement ici que le photographe de nature et animalier trouvera son bonheur, j’y reviens !

un onglet « actualités » qui vous envoie sur une autre page, celle du blog d’Etendues Sauvages. Pas indispensable mais un plus pour les curieux.

un onglet « Qui sommes-nous ? ». Pour moi, c’est un super bon point ! J’ai horreur de chercher pour trouver à qui j’ai affaire sur un site. J’aime très vite connaitre les personnes derrière le site, juste pour me mettre en confiance … ou pas ! Chez Etendues Sauvages, pas de problème, toutes les informations que je cherche sont données, de leur conception du voyage aux informations légales. Le truc sui fait mouche et qui montre que l’on a à faire à vrais gens, le numéro de téléphone en gros chiffres rouges.

Ces 5 onglets sont toujours accessibles, c’est très bien. Pour le reste du site, vous retrouverez des propositions de séjours mis en avant. Rien de transcendant, mais pour les plus pressés ou les indécis, ça peut servir. Les boutons de réseaux sociaux sont présents

L’offre à destination des photographes animaliers
L’agence Etendues Sauvages organise des séjours pour tous les amoureux de la vraie nature, la sauvage, la brute et la pure (comme toutes les agences de ce test). Les photographes animaliers devront donc fouiller un peu pour trouver leur graal. Je vous guide : passer le curseur sur l’onglet « voyages » et le menu déroulant apparait. Trois onglets vous attendent : 

– vous souhaitez vivre … un safari, une immersion en tant que photographe expert, de la plongée sous-marine. 

– vous souhaitez partir avec un professionnel photographe, scientifique, naturaliste. Ca comment à devenir intéressant non ?

– vous souhaitez voir … des baleines, des éléphants, des tigres, des lémuriens, des oiseaux, des ours, des lions, … Plus qu’intéressant, on entre vraiment dans le vif du sujet ! Si on hésitait à partir, les thèmes animaliers proposés finissent de convaincre. Qu’est-ce qui vous retient alors ? Le prix ? Ah, oui, on voit ça bientôt

Les partenaires photographes de l’agence ont de quoi faire envie : Alain Pons et Christophe Courteau pour les plus connus. D’autres photographes reporter font partis de l’équipe, des scientifiques aussi. Le photographe animalier que vous êtes sera comblé !

Les tarifs

Bon, si vous cherchez ici des voyages low cost, passez votre chemin. En fouillant bien, j’ai trouvé des séjours à moins de 1000 € mais la plupart sont au-dessus de 2500 – 3000 €. Logique vu les prestations proposées. 

Un exemple : vous rêvez de photographier les ours, (en fait c’est moi qui rêve de photographier les ours 🙂 ) ? Rendez-vous dans vous souhaitez voir … les ours.  3 voyages, 3 prix, de 2900 € à 3550 € par personne, donc, à deux, on est dans les 6000-7000 €. Bon ! Qu’est-ce qu’on fait ! On refait la salle de bain ou on part ? Ca fait cher, c’est certain, mais on ne peut pas partir 15 jours en Finlande avec un photographe pro de renom pour 500 € !

La note Turbo-Boost d’Auxois Nature
Des partenaires photographes renommés, des offres de séjours clairement prévus pour les photographes animaliers, un site bien fichu, je mets donc :
[rating=4]

agence_terres_oubliées

Slogan : « les voyages d’exploration »

Description :  Vous souhaitez acheter un produit ou vivre une vraie expérience ? Enrichir un groupe financier ou faire confiance à des spécialistes ? Payer moins pour avoir moins ou payer plus pour avoir mieux ? Ces 3 questions posées sur le site posent le décor. Les réponses sont évidentes et on comprend vite que le but unique affiché par l’agence est de faire vivre la plus belle des aventures, que ce soit en chiens de traîneaux, en kayak de mer, en trek, en voilier, à ski ou bien paisiblement en « immersion nature ».

agence_voyage_terres_oubliees

Une capture d’écran du site Terres Oubliées

L’ergonomie du site internet

Aïe ! L’affichage de la page d’accueil laissait entrevoir de sacrés promesses. Une organisation originale construite en 4 colonnes. de gauche à droite :

un ensemble de menus recherche, par continents, par pays, par activité, par type d’ambiance, par dates de départs

une colonne rassemblant les 151 voyages du site, il suffit de « tirer » vers le bas pour voir défiler tous les séjours

une nouvelle colonne « actualité » qui serait plutot une mise en avant de 4 voyages, à découvrir la aussi en « tirant » la colonne vers le bas.

une colonne tout à droite affichant soit une grande photo soit un planisphère des destinations proposées.

Je l’ai dit, cette organisation inédite part d’une très bonne intention, brisant les codes de ce que l’on peut voir ailleurs. Mais, cette originalité laisse malheureusement l’ergonomie et la facilité d’utilisation de coté ! Il en faut des clics pour comprendre le fonctionnement des menus. Alors une fois passé cette trop longue phase d’adapation, on y arrive, et c’est même plutôt pas mal d’ailleurs, mais bon nombre d’internautes seront partis déroutés par l’ergonomie du site.

Mon conseil pour bien démarrer avec le site : cliquez directement à droite sur l’onglet « carte » puis à partir de la 1ère colonne, dans la zone « choisissez votre ambiance », optez pour l’ambiance Nature & Photo. C’est la bonne idée du site, vous voyez apparaitre sur la 2ème colonne la liste de tous les voyages disponibles et sur le planisphère, ces mêmes séjours représentés par des petits icones. Cette représentation par vue est excellente et apporte une réelle plus-value.

Vous trouvez que 52 voyages c’est trop ? Affinez votre recherche juste en-dessous de la zone Ambiance avec des critères par continent, pays, activité ou durée.

En suivant cette démarche, les choix ergonomiques du site reprennent des couleurs !

L’offre à destination des photographes animaliers

Exactement comme pour Etendues Sauvages, l’agence Terres Oubliées n’a pas pensé qu’aux photographes animaliers. Les ambiances retenues sont, bien sur, axées sur la nature authentique et ratissent assez large : rencontre et culture, déserts, volcan, jungle, … et parmi cet éventail, on trouve l’ambiance Nature et Photo. Hum, ça sent bon le séjour pour le photographe animalier ça ! Je pousse la sélection plus loin en ne retenant que l’activité Photo grâce à la fonction Affinez votre choix. Pas moins de 23 voyages me sont proposés, d’ici que je fasse les 23, la retraite ne sera pas loin !

Voici quelques exemples de voyages photos : Ecosse – brame du cerf ; Hongrie – oiseaux du printemps ; Brésil – le pantanal ; Inde – lions et léopards ; Croisière spéciale Ours Polaires rhôôôô celui-là je le veux 🙂

Bon, je ne sais pas si je vais réussir à finir cet article ! Je vais partir en vacances avant 🙂

Faut quand même que je vous en parle parce qu’une info comme celle-là je ne peux pas la passer sous silence. Rendez-vous dans le Menu puis dans L’équipe. Un trombinoscope vous accueille, vous le survolez, croisez le regard de photographes bien connus : Laurent Cocherel, Alain Pons, Erwan Balança, Christophe Perelle, et puis, QUOI ?! Vincent Munier ??? Je regarde la photo, ben si, c’est lui, le Vincent Munier. Si ça c’est pas la goutte d’eau qui va me faire vider le porte-monnaie, je n’y comprends plus rien.

Les tarifs

Qu’est-ce que je fais ? Un copier/coller des tarifs d’Etendues Sauvages ? Vous l’avez compris : ici aussi, l’exclusivité, la rareté et l’exception ne riment pas avec Low Cost. La philosophie de ces agences là n’est pas le 450 € dernière minutes mais plutôt le 5 000 € douze mois à l’avance. Ici, vous êtes dans la haute-couture, pas le prêt à porter.

Parlons chiffres quand même : 11 jours pour photographier des animaux dans le Pantanal au Brésil vous coutera 5 000 €, oui oui, par personne. Le wilderness austral pendant 33 jours en compagnie de Vincent Munier est accessible à partir 199 € 11 690 €. Eh Oh ! Vous êtes toujours là ? 😉

La note Turbo-Boost d’Auxois Nature
Sans la prise en main laborieuse du site, c’était un sans faute pour Terres Oubliées ! De nombreux voyages d’exceptions accompagnés par des guides-photographes d’exceptions je mets la note de
[rating=5]

Et vous ? Avez-vous déjà participé à un voyage de ce type ?

23
Participez à la discussion ou posez votre question !

avatar
10000
15 Fils de commentaires
8 Réponses aux fils de discussion
0 Followers
 
Commentaire le plus commenté
Le fil de commentaires le plus chaud
12 Auteurs
Mes Projets photos en 2016[Podcast #11] L'interview du photographe de la faune sauvage David Greyo[J'ai testé pour vous] La location d'objectifs photoInterview audio du photographe animalier Julien SéréNathou Auteurs récents
  Être prévenu ...  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Être prévenu ...
trackback

[…] d’essayer des produits de toutes sortes. Des beaux livres photo jusqu’aux sites internet, en passant par les tireurs photos. Et, bien sur, je testerai pour vous du matériel photo. Un […]

trackback

[…] comment organiser un voyage photo […]

trackback

[…] 4 : Faire un reportage, un voyage photo, un safari […]

trackback

[…] ce qu’il faut faire pour bien préparer un voyage photo ou un stage […]

Nathou
Invité

Super intéressant comme article, et c’est vrai que ça laisse rêveur… 😉

Florian
Invité
Florian

J’ai l’impression que la photo animalière ne rapportant plus d’argent, le but du jeu étant de réussir à vendre des produits dérivés.

Valmente
Invité

le vrai test, c’est de faire un des séjours pour juger de la qualité des prestations et vérifier si les promesses sont tenues et donc si ces agences de voyage Photo qui commencent à pulluler sur internet sont sérieuses,non ?

kevin
Invité
kevin

bonjour,
quand on aime on ne compte pas!!! (bon 11000euros c’est un peu hors de mes moyens! après 33j avec vincent munier ou 1 autre gd photographe c’est sûr on doit progresser!!!)
Autre solution: en adhérant à des asso photographiques ou naturalistes on progresse également lors des voyages (et parfois ça permet de diminuer les coûts!!)

ditchfla
Invité

ça laisse rêveur tout ça!!
Pas possible pour moi mais bon article.
Peut-être un jour, si le lotto ou l’euromillions me donne un coup de pouce.

Bonne journée

Roland
Invité
Roland

Dommage pour moi : je voulais partir avec Vincent en Géorgie du Sud amis le voyage est complet même à 13890€.
Va falloir jouer au loto ou alors je pars tout seul en Baie de Somme

MissValine
Invité
MissValine

Je crois que tu as juste réussi à me faire baver en pensant aux ours et à Vincent Munier. *O*

Alexandra
Invité

Je trouve que le côté « haute couture » face au « prêt-à-porter » résume bien la philosophie de ces voyages et m’aide à mieux en comprendre le prix…
En tous cas, ça sert aussi de source d’inspiration pour partir sans agence puisque les meilleurs spots y sont sélectionnés 😉

Pyrros
Invité

si on ajoute le prix du matos ça fait de très gros séjours …

et des ours on en a (pas beaucoup) dans les Pyrénées 😉
il suffit de chercher les traces nombreuses à certains endroits …

bonplanphoto
Invité

Merci pour cet article qui me laisse rêveur …
Me faire ce genre de vacances est un de mes très grands projets, ce n’est pas pour tout de suite mais l’espoir fait vivre!

Françoise
Invité

Cela laisse songeur tout particulièrement les 33 jours avec Vincent Meunier mais hélas ce n’est pas dans le budget. Il faut pouvoir rêver,,,, Merci pour ce test!