Sélectionner une page

Je participe à nouveau cette année au Salon de la Photo à Paris. J’aurai mon propre stand partagé avec mes collègues-amis Jean-Christophe Dichant de Nikon Passion et Guillaume et Céline Manceron de Photo Passion.

Voici une petite description de ces deux blogs que vous devez absolument enregistrer dans vos favoris :

Nikon Passion : site tenu par l’ami Jean-Christophe Dichant. Vous avez là, évidement des articles dédiés à l’univers Nikon, mais pas seulement ! Accédez aussi à des nombreux conseils, tutos et tests, pour choisir votre matériel et faire de meilleures photos.

Photo Passion : Céline et Guillaume Manceron sont les fondateurs du site qui rassemble la photo et en même temps la vidéo. Là aussi, les photographes et vidéastes débutants ont tout pour progresser !

J’allais oublier le 4ème site ! Vous l’avez deviné, il s’agit de votre préféré évidemment : Auxois Nature ! 🙂

Comme les 2 précédentes années, on a organisé un concours photo. Sauf que cette fois-ci, les photos sélectionnées seront imprimées en format A4. Ça peut vous sembler petit mais bien plus grand que la taille des impressions de l’année dernière où on avait des cartes postales ! 

Ce sont donc 23 photographes, rien que pour Auxois Nature, qui auront leur photo exposée au Salon sur notre stand et affichée sur un grand panneau. 

Après un agencement des plus savants orchestré par Céline, les visiteurs pourront admirer un magnifique patchwork de photographies animalières ! On ne peut rêver meilleures ambassadrices que ces magnifiques photos. 🙂

Quelques chiffres

Quelques chiffres avant de vous dévoiler en avant-première les photos sélectionnées. J’ai reçu 320 photographies en quelques jours. 3 fois plus que l’année dernière ! L’effet Instagram sans doute puisque j’ai beaucoup communiqué à ce sujet sur mon compte.

J’ai donc répondu à la mano 320 fois pour remercier sincèrement les participants (oui, bon, j’ai joué du copié-collé 🙂 ).

Avec les copains, on s’est mis d’accord sur 20 photos chacun. J’ai une pensée très émue pour Jean-Christophe qui a du faire le tri parmi près de 1000 photos !

Il me fallait retenir 20 photos donc. Hop, direction Lightroom en mode bibliothèque. Ma méthode de tri est très classique car dans un premier temps « j’éjecte » les photos avec la touche X.

Il m’a fallu bien deux fois une heure (donc deux heures 😉 ) pour tomber à 23. Pas 20. Car il ne m’était plus possible d’en supprimer 3 !

Vous savez quoi ? Mis à part quelques-unes, je dois le dire, vraiment ratées, je n’aurais pas craché pour garder 100 photos à exposer ! Le niveau d’ensemble était très bon. J’ai pris un grand plaisir à faire défiler sur l’écran vos images.

Et surtout, vraiment très important …

… si votre photo n’est pas sélectionnée, ça n’est surtout pas qu’elle mauvaise. Il s’agit juste que ce jour là, moi, dans un contexte particulier, avec ma propre sensibilité et mon humeur du jour, je ne l’ai pas gardée.

Pour vous aider à progresser

Pour vous aider à progresser, voici quelques critères qui ne m’ont pas fait garder votre photo : 

Absence de post-traitement.

Quel dommage pour certaines ! J’avais terriblement envie de basculer dans le module Développement de Lightroom pour modifier quelques petites choses et donner du pep’s. Il y a clairement cinq ou six photos que j’aurais gardées avec un post-traitement bien fait. Moralité : développez vos photos !

Manque de netteté.

C’est un élément éliminatoire sans discussion possible. Si l’oeil du sujet présente un piqué insuffisant (sauf effet artistique recherché), je ne garde pas. Là aussi, certaines photos avaient une ambiance, des couleurs et des comportements animaliers magnifiques, mais le léger flou les a éliminées. J’avais écrit un article à ce sujet ici.

Cadrage raté.

Je n’en ai pas eu beaucoup. Une petite dizaine tout au plus. Une patte coupée par ci, une oreille tronquée par là, ou encore un élément dans le décor qui gêne la lecture de l’image … Tiens, pour cette dernière petite « erreur », c’est parfaitement rattrapable en post-traitement. Recadrer pour supprimer une tige qui dépasse ou une touffe d’herbe dans le coin est parfaitement possible !

Manque d’originalité.

Sur 320 photos, je pense qu’il devait y avoir une bonne trentaine de chevreuils et une bonne vingtaine de papillons de type azuré.  Toutes étaient, dans l’absolu, très bonnes. Mais je n’ai pas d’autres choix que comparer les unes aux autres pour n’en garder qu’une. Et c’était la plus originale, la plus marquante. Exactement comme un correcteur de copies de philo au bac. Sur 100 copies avec le même sujet, il est obligé de noter relativement et pas uniquement dans l’absolu. 

Sujet trop petit dans l’image.

Je n’ai pas retenu certaines photos parce que le sujet n’aurait pas été assez grand sur un tirage en 20×30 cm. Ce sont typiquement les photos d’ambiances, superbes par ailleurs, mais pas optimales sur des petits tirages. Donc j’ai un conseil par rapport à ça quand vous participez à un concours photo : choisissez votre photo en fonction du tirage qui sera fait.

Voici les 23 photos

Voici donc les 23 photos que j’ai retenues pour être exposées au Salon de la Photo à Paris (pour lequel je vous rappelle qu’il est encore possible d’obtenir des places gratuites ici).

© Christophe Delanoe
© Bertrand Boulange
© Pascal Boulin
© Laetitia Guichard
© Jérémy Planchaud
© Yann Jegard
© Katherine Weinland
© Marc Bidoul
© Jean-Pierre Perroud
© Didier Bisserier
© James
© Quentin Ricateau
© Sebastien Colas
© Emelin Dupieux
© Emmanuel Jolivet
© Christian Barachet
© Joane Thery
© Jean-Marie Penigaud
© Jordan Cadiot
© Lydie Bréda
© Robert Soussignan
© Eric Simon
© Claude Leclercq