Sélectionner une page

Ce quelque chose est … un sac poubelle !

Cet article est au fond dans le même esprit que celui sur les bananes, rappelez-vous, celles qui vous aident à devenir un meilleur photographe. Vous vous demandez certainement quelle mouche m’a encore piquée pour que je vous parle cette fois-ci d’un sac poubelle sur mon blog de photo animalière ? Rassurez-vous, je vais bien, merci !

Mon objectif est simple : convaincre tous les photographes animaliers et de nature d’emporter pour chacune de leurs sorties un sac poubelle.  Et je vais réussir !

sac-poubelle-photographe-animalier

Un sac poubelle vert … vide s’il vous plait !

Jusqu’à présent, pour vous, le bon vieux sac poubelle ne servait que pour y mettre des déchets. Et bien il peut avoir d’autres utilisations ! Je suis sûr que certains l’ont déjà utilisé de manière détournée :

  • les parents dont le petit dernier est toujours malade en voiture l’a toujours dans sa poche non ?
  • Les enfants privés de luge l’utilisent rempli de paille, ça marche pas top, mais ça dépanne.
  • Les randonneurs le placent souvent entre la chaussette et la chaussure, ça tient au sec, à condition de ne pas marcher des heures en plein soleil. Oups ! Je viens de divulguer une des utilisation pour mon article ! Pas grave, j’en d’autres !

Bref, le sac poubelle de cuisine a donc des utilisations diverses et variées. Vous allez voir, ce grand sac plastique, à la fin de mon article, deviendra votre meilleur ami … après votre reflex tout de même !

10 façons d’utiliser un sac poubelle en photo animalière

Comment un sac à ordures peut-il vous aider pour la photographie nature ? Suivez le guide 🙂 .

  • protéger votre équipement en cas de grosse pluie

Même si votre reflex prétend être «étanche», les constructeurs disent tropicalisé, il vaut mieux éviter de le laisser sous une pluie battante des heures durant. Lors d’une grosse pluie, vous pouvez tout ranger dans le sac photo et si celui-ci en est équipé, le recouvrir du poncho intégré. Mais la séance photo est terminée car ces couvertures intégrées ne servent qu’à recouvrir le sac fermé, pas le matériel posé sur trépied en fonctionnement. Le sac à poubelle est du coup une vraie bouée de sauvetage pour votre matériel en le plaçant au-dessus de l’ensemble … et vous pouvez continuer la séance photo !

  • l’utiliser comme un diffuseur de lumière

    sac poubelle blanc photographe animalier

    Le blanc est idéal pour diffuser la lumière

Ah vous ne l’attendiez pas celle là ? C’est une spéciale pour les macroteux. 🙂 Ben oui, ne sortez pas le sac pour mieux diffuser la lumière sur le chat sauvage : vous ne le reverrez plus 🙂 Donc, grâce à un sac poubelle blanc (ceux des salles de bains) à vous les éclairages plus uniformes et le débouchage des zones d’ombres. Il vous aidera à équilibrer la lumière sur votre sujet.

  • en faire un dispositif de signalisation.

On n’est jamais trop prudent, surtout en pleine nature. J’ai toujours avec moi mon téléphone portable, un petit sifflet … et maintenant mon sac poubelle ! Blanc, encore une fois, il peut être un excellent repère visuel pour les secours. A condition bien sur de le sortir du sac à dos !

  • le placer comme couverture de sol

Ca n’est pas parce que nous sommes proches de la nature qu’il faut se sentir obligé de mettre les fesses et les genoux dans le froid et le mouillé ! Sur un banc de sable mouillé d’une rivière, vous vous éviterez le pantalon trempe et le rhume qui va avec ! Et qui dit moins de rhume dit plus de sorties !

  • en faire un sac de collecte

Classique mais tellement utile et efficace. J’ai appris ça d’une collègue instit qui donnait lors de balades nature à chaque élève deux sacs plastiques : un pour ramasser des choses intéressantes et l’autre pour ce qui n’avait à faire dans la nature. Je ne vous demande pas de faire pareil ! Enfin si vous en avez envie … 😉 Utilisez pourquoi pas un petit sac plastique pour collecter des indices type poils, plumes, crottes, … De retour chez vous, vous mettez tout ça sur la table du salon pour identification ! hummmm 🙂

  • un vrai panneau solaire

    sac poubelle noir photographe animalier

    Les sacs noirs chauffent très vite !

C’est le noir qu’il faut sortir maintenant, plus le blanc :). Avez-vous remarqué qu’un sac plastique noir laissé en plein soleil est quasiment intouchable tellement il est chaud  ? Profitez de cette fonction pour réchauffer vos piles et batteries et ainsi augmenter leur puissance. Ca marche avec les mains ? 😉

  • éviter la condensation

Les reflex et les objectifs sont très sensibles à la condensation. Elle se produit quand votre matériel froid rencontre de l’air chaud et humide. C’est typiquement le problème n°1 du photographe nature en hiver. Pour éviter cet inconvénient, avant de rentrer avec vos appareils dans votre maison chauffée, placez les dans le sac poubelle fermé hermétiquement. Et là, comment ça marche ? La condensation se produira non plus sur le matériel, mais directement sur le sac, et elle disparaîtra lorsque le tout sera à la bonne température. C’est une sorte de sas de décompression !

  • du rembourrage pour protéger les objectifs

Mouais, je reconnais, celle-là est un peu tirée par les cheveux. Quoique, ceux qui perdent leurs bouchons d’objectifs me remercieront, qui sait ? 🙂

  • une cachette pour changer d’objectif

Prenez un grand sac, et changez vos objectifs à l’intérieur. Pourquoi ? Non, non, pas pour vous cacher. Enfin si ! Pour vous cacher des méchantes poussières qui veulent se poser sur le capteur. Inutile dans des conditions calmes, indispensable par grand vent sur la plage.

  • mettre à l’abri les petits accessoires

sac congélation photographe animalier

Les sacs de congélation Zip Lock, à la fermeture parfaitement hermétique

Ce ne sont pas des sacs poubelles mais je ne pouvais pas vous laisser sans ça. Les sacs congélation de type Zip Lock sont formidables pour placer hors d’atteinte de la poussière et de l’eau les cartes mémoire, les batteries ou piles, les manuels d’instuctions, les carnets de notes ou tout autre accesoires sensibles à la poussière et la pluie. En plus, ces cas Zip Lock existent en différents tailles et vous les ouvrez à la vitesse de l’éclair, je veux dire de la fermture éclair 🙂

  • Anti-rouille pour pieds de trépied

Une excellente idée donnée par Nino dans les commentaires (merci 🙂 ) : il s’agit de protéger les pieds du trépied plongés dans l’eau lors des photos au bord de l’eau (filés, cascades, etc…) Bien souvent, pour avoir un bon point de vu, il faut se placer dans le ruisseau, les sacs plastiques évitent donc qu’ils se mouillent et donc qu’ils rouillent.

Ah et surtout, ce meilleur ami, peut devenir le pire ennemi de la nature. Vous savez comment ? Il suffit juste de le laisser n’importe où. Alors faites gaffe quand même !!

Et vous ? Avez-vous d’autres idées d’utilisation pour un sac poubelle ?