[L’Intention Photographique – 1/4] Au fait … Pourquoi vous prenez une photo ?

// Cet article est une introduction à ma nouvelle formation complète [L’intention Photographique en Photo Nature] qui arrive dans seulement quelques jours pour faire passer vos photos au niveau supérieur. //

Dans cette série de quatres articles sur l’intention photographique, voici ce que vous allez apprendre :

  1. Ce qu’est exactement l’intention photographique et surtout pourquoi c’est indispensable pour votre pratique (ce que vous êtes en train de lire 🙂 )

  2. Deux approches faciles à appliquer pour utiliser l’intention photographique dans vos photos

  3. 6 techniques photos concrètes pour traduire votre intention photographique immédiatement dans vos images

  4. Mes conseils de terrain pour progresser dès maintenant


Quand on commence la photo animalière, on se focalise très tôt et très vite sur des problématiques telles que le matériel ou encore les réglages.

Est ce que c’est important ?

Oui, bien sûr ! Vous ne pourrez pas réaliser des photos propres techniquement sans un minimum de maîtrise dans les réglages.

Vous ne pourrez pas avoir un sujet qui tient assez de place dans l’image si votre matériel n’est pas adapté.

(Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : avoir le matériel dernier cri haut de gamme ne transforme pas un mauvais en bon photographe … mais sans le bon couple reflex-objectif vous serez très vite coincé)

Bref, ces aspects techniques sont au cœur des problèmes du débutant.

L’intention Photographique

Pourtant, ça n’est pas sur ça qu’il devrait consacrer son temps.

Sur quoi alors ?

Vous l’avez deviné … Sur L’intention Photographique

Ce que c’est ?

Simple : avoir un but bien clair en tête pour chaque photographie qu’on fait.

Dit autrement :

Avant chaque déclenchement, systématiquement se poser cette question : pourquoi je prends cette photo ?

Encore dit autrement ? 😊

Arrêter d’appuyer sur le déclencheur juste parce-que-ce-que-jai-en-face-de-moi-cest-joli-donc-ma-photo-sera-forcement-jolie

Encore une autre façon de le dire ? 🙂 🙂

Demandez-vous toujours quel message vous souhaitez transmettre grâce à votre photo. Exactement comme quand vous utilisez des mots pour faire passer un message à quelqu’un … sauf qu’ici, les mots sont remplacez par une image.

Pourquoi c’est capital ? Parce qu’en tant que photographe, vous avez une responsabilité importante. Celle de faire passer un message claire et précis à travers votre image.

Et l’unique moyen d’y arriver c’est de vous poser obligatoirement cette question avant chaque photo :

Qu’est ce que je veux montrer, dire, exprimer en prenant cette photo ?

Prenez-vous conscience à quel point c’est primordial ?

Il ne suffit pas d’être devant le plus incroyable des paysages pour obtenir une photo tout aussi incroyable.

Si vous ne prenez pas au moins quelques secondes pour déterminer votre intention photographique, le résultat ne sera pas bon.

Je veux vraiment que vous saisissiez l’importance de ce concept d’intention photographique.

Pourquoi je prends une photo ?

À cette question, des milliers et des milliers de réponses.

Plus que ça en fait …

Il y a autant de réponses qu’il y a de situations et de photographes … C’est à dire une infinité.

Voici quand même quelques idées de réponses possible, loin d’être exhaustives vous l’avez compris 😊.

Dans quel but je prends cette photo ? Pourquoi je m’apprête à déclencher ? Quel message je veux faire passer ?

Pour montrer :

  • le comportement particulier de cet animal
  • la fragilité de la goutte d’eau prête à tomber de sa feuille
  • la lumière orangée et saturée dans les hauts nuages d’altitude
  • la finesse des pattes du rouge-gorge, …

C’est exactement ça l’intention photographique.

Exemple pratique

Voici une photo que j’ai prise récemment. Comme à chaque fois, je me suis demandé dans ma petite tête de photographe 😁 pourquoi je vais déclencher ?

Ici, mon idée était très basique « montrer l’esthétisme d’un vol de Sterne »

Mais comprenez bien que c’est ce que j’avais décidé de retranscrire précisément à ce moment là, selon mon humeur, selon mon environnement, selon mon matériel, …

Bref, il y a de très fortes chances pour que je décide d’une autre intention photographique si je devais refaire cette photo aujourd’hui !

Ça pourrait être :

  • Montrer le battement d’ailes par un flou de mouvement
  • Révéler les très nombreux vols simultanés de toutes les sternes sur le site
  • Décrire la vitesse du vol en suivant l’oiseau pour flouter l’arrière plan (un peu comme les photos de voiture de course-
  • Etc …

Vous voyez, il n’y a jamais une seule réponse juste … Mais au contraire une infinité.

La seule limite ? Votre imagination … et la maitrise de vos réglages. 😉

À présent je voudrais vous montrer une photo où l’auteur n’avait clairement pas une intention photographique.

Image libre de droit – réutilisation autorisée

Honnêtement … sauriez-vous me dire ce qu’à voulu nous transmettre l’auteur ici ? Moi non. Bon, je me doute bien que c’est le papillon le sujet. Mais l’absence d’intention précise laisse le spectateur dans le doute ! Je ne sais pas si cette photo sert à nous montrer :

  • un papillon sur sa plante hôte
  • un papillon en train de butiner
  • juste la beauté du graphisme des ailes
  • les belles couleurs rouges des fleurs
  • qu’un papillon a besoin de soleil pour se mouvoir …

Bref, l’intention photographique est floue, le message n’est pas clair, et cela donne une photo brouillon, peu agréable à regarder.

Petit exercice à faire

À présent, j’aimerais que dans les commentaires vous décriviez en quelques mots une intention photographique que vous avez eu récemment.

Je compte sur vous ? 👍😚

57
Participez à la discussion ou posez votre question !

avatar
10000
29 Fils de commentaires
28 Réponses aux fils de discussion
0 Followers
 
Commentaire le plus commenté
Le fil de commentaires le plus chaud
30 Auteurs
IsabelleChristopheChristineSophieJean-Marc Auteurs récents
  Être prévenu ...  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Être prévenu ...
Isabelle
Invité
Isabelle

Mon intention photographique est de prendre des photos d oiseaux, de fleurs le mieux possible ( technique, artistique…) sachant que je passe du bridge au reflex ( je dois maîtriser beaucoup plus la profondeur de champs)

Christophe
Invité
Christophe

Bonjour moi j’aime prendre les oiseaux en mouvement

Christine
Invité
Christine

Le regard curieux de la sauterelle

Sophie
Invité

Bonjour! J’aime beaucoup la photo de paysage de montagne (j’habite en pleins dedans) et mon intention photographique est d’essayer de retranscrire la grandeure et la force des montagnes !

Monique
Invité
Monique

Bonsoir je voudrais retransmettre à la personne qui regarde ma photo l’emotion que j’ai eue de la prendre et qu’elle trouve également que c’est une belle photo

loïc
Invité
loïc

Une belle intention photographique serait selon moi de capter et de traduire l’intention du sujet lui-même.
Observation, intuitivité, et bien sûr connaissance du sujet le permettent…
C’est beaucoup de travail mais j’espère y arriver peu à peu, avec le temps.

jean-claude
Invité
jean-claude

Je ne suis qu’un photographe vraiment amateur, pour moi bien sur que photographier un animal ou un insecte avec une bonne lumière, une bonne ouverture etc.. pour que la photo soit belle c’est important et cela fait plaisir mais parfois déclencher sans ce poser de question pour avoir la photo c’est aussi une bonne intention .
pourquoi ? parce que à la vitesse ou cela va dans quelques temps nos enfants ou petits enfants ne sauront plus ce que c’est que un moro sphinx ,un argus bleu nacré ou une simple lucane
Nos photos restent , à notre échelle, la mémoire de l’humanité de ce qui est et de ce qui fût.
enfin, moi je vois aussi les choses comme cela.

Fabienne
Invité
Fabienne

bonjour, mon intention première, fixer des moments que je trouve beaux (mes sujets préférés sont les oiseaux et les chiens) chez les oiseaux, principalement capter leurs expressions, leurs positions … une maman en train de nourrir ses petits et je suis ravie ! le résultat n’est pas toujours à la hauteur de mes espérances hélas … mais je m’applique !

nan
Invité
nan

Hier matin en « petit-déjeunant » sur ma terrasse, j’ai observé un escargot la tête en bas sur ma petite haie, alors j’ai décidé de montrer les acrobaties de ces bêtes qu’on imagine plutôt tranquilles sur le sol… J’ai été surprise d’en trouver sur des fleurs nettement trop fragiles pour des escargots. Je comprends maintenant pourquoi j’ai des fleurs cassées !
Mais souvent mon intention photographique est juste se souvenir d’un bon moment ou de belles choses : une belle lumière, un joli paysage, un voyage, une fête…

Georges
Invité
Georges

Juste communiquer simplement une émotion, un sentiment, un frisson ou une « coolitude »….

Jacques
Invité

Personnellement je préfère montrer le sujet (papillon, oiseau ou autre) dans son élément naturel. Comme ici le papillon avec les fleurs. Par contre je me fait rétorquer que je devrais « isoler » le sujet, que ça aurait plus d’impact. J’en reste souvent déçu de constater que le message que je tente de partager ne passe pas. En l’occurrence la beauté de la nature et par, l’exemple du papillon, le rapport sujet avec nature. Je répond alors, à la blague, qu’on ne comprend pas ma démarche photographique 🤔

Jacqueline
Invité
Jacqueline

Bonjour, je remarque que mon intention de photographier les insectes et les araignées étant de montrer le plus possible de facettes pour aider à l’identification sans tuer, mes photos deviennent sans relief, sauf exception lorsqu’un insecte tenait un pétale blanc avec une patte tout en dormant et que le pétale revenait sur lui, comme un drap blanc. Ce qui a donné une très belle photo. Je jubile lorsque la bébête me permet une belle photo comme s’il y avait une intention photographique de ma part, autre que l’identification.

Jean-Luc
Invité
Jean-Luc

Dernièrement, je me suis entraîné à la technique du filé. Mon intention était d’instaurer une dynamique dans ma photo en prenant sur un hippodrome lors d’une course, une photo d’un cheval et driver sur un sulky.
Je me suis efforcé à ce que le sujet principal soit bien net et que le décor à l’avant, à l’arrière du sujet soit flou.
En toute modestie, le résultat est probant car on a bien l’impression que le sujet est en mouvement et l’effet de vitesse est bien retransmis.
Mon intention de départ est atteinte et c’est vraiment satisfaisant de constater que la technique utilisée a bien servi l’intention annoncée.

Jocelyne
Invité
Jocelyne

Je suis d’accord que l’intention est importante pour les « bonnes » photos.
Une photo technique bien réalisée qui ne raconte rien n’a pas grand intérêt pour moi.
Pourtant, il arrive que certaines photos prises par réflexe soient extraordinaires, par chance, bien souvent : la technique est bonne et l’intention s’impose d’elle même, bien qu’elle n’ait pas précédé la prise de vue, ou de si peu qu’on n’en a pas eu conscience.

Jean-Marc
Invité
Jean-Marc

Bonjour,
Tout à fait juste. Dans ce cas , je pense que l’oeil du photographe et la capacité de notre cerveau qui décident que le déclenchement est nécessaire. Déterminer notre intention peut aller très vite et la décision suit instantanément.
Et puis, dans d’autres situations, la prise de décision sera plus longue et la démarche plus processionnelle

bien cordialement

Jocelyne
Invité
Jocelyne

Montrer la diversité des cristaux de bismuth – formes, couleurs, textures… – à l’échelle 1:1 (série de photos).

laurence
Invité
laurence

lorsque je pars faire des photos j’ai déjà en tête le sujet ou les sujets car en générale je m’encombre pas de tous mes objectifs ,et j’ai dans la tête la photo que je voudrai réaliser mais il faut l’admettre (je fais de la macro et les animaux ) entre ce que l’on souhaite avoir comme photos et la réalité ce n’est pas facile car les petites bêtes bougent tout le temps et des fois je déclenche sans réfléchir et j’ai d’agréable surprise
Ce matin ‘étais partis pour faire de la macro et bien je suis rentrée bredouille la lumière ne me plaisait pas et le peu de photos faites étaient décevantes
il faut avoir une intention photographique mais il faut savoir aussi se laisser surprendre c’est mon avis

Jean-Pierre
Invité
Jean-Pierre

Bonjour,
Je pense que tout déclenchement part d’un ressenti de l’instant, quel que soit le sujet, et fonction de ses références artistiques.
Les choix techniques (réglages, cadrage …) permettront ensuite de montrer l’instant photographique tel que ressenti au moment de la PDV, justement.
Le post-traitement (je veux dire le « développement » du fichier numérique, pas la Retouche – avec un grand « R ») est le prolongement de la prise de vue, qui permet de restituer ce que le photographe souhaite donner … à partager.
Bon dimanche !

Claude
Invité
Claude

Personnellement, je trouve intéressante la photo du papillon posé au milieu d’une végétation abondante et fleurie..Elle est pleine de fraîcheur et de nature. C’est un témoignage de l’ alliance de la vie animale et végétale et une harmonie de couleurs.

A chacun sa sensibilité artistique, donc ses goûts.

Alain
Invité
Alain

Récemment, j’ai été interrogé par le regard d’un coq qui me toisait quand j’ai pénétré dans son espace. J’ai cliqué et décidé de partir à la recherche d’autres regards de coq.

Lolau
Invité
Lolau

Bonjour, Je ne pars jamais me promener sans mon appareil car j’ai l’impression que mes yeux captent des choses magnifiques de la vie…. un reflet, une fleur, une situation de choses improbables… un petit détail pour beaucoup … le petit truc que « personne » n’a remarqué…. et qui a attiré mon regard.. bref un truc que je trouve beau… et qui n’engage que moi…et ces petites choses j’aimerais pouvoir les transmettre comme je les ai vues mais hélas ce n’est pas toujours possible car je ne maitrise pas bien ma bête…. et mes yeux ne sont plus aussi efficace qu’avant (heureusement que mon appareil fait beaucoup de chose à la place de mes yeux !!) …

Jocelyne
Invité
Jocelyne

L’intention est bien là, pourtant : partager ce qui te fait réagir !

Arnaud
Invité
Arnaud

On retrouve le même problème avec le noir et blanc: certains photographes basculent leur photo en N&B lorsque le traitement couleur n’aboutit pas. C’est une grosse erreur: l’intention du N&B doit être dès le déclenchement. Le N&B ne doit pas servir à « récupérer » une photo.
Au niveau de l’intention, elle peut varier au fil du temps. Reprenez une image faite il y a 5 ans et votre post-traitement sera certainement différent…et c’est ça qui fait la richesse de l’œil d’un photographe : l’apprentissage et l’évolution de notre regard !

Christian
Invité

Bonjour,
Concernant la photo du papillon un bon recadrage peut exprimer l’intention du photographe
Personnellement, je suis un photographe vraiment amateur dans divers domaines, paysage, macro, portrait surtout les enfants pour le naturel.
Cette année, j’ai décidé de faire des photos de divers endroit de la ville pour montrer le changement avec le temps qui passe et aussi des photos des diverses activités de la ville pour saisir des instants clé, des expressions, des mélanges de couleurs.
Une scène attire notre attention, on essaie de la mettre en boite pour pouvoir échanger avec nos amis

Sylvie
Invité
Sylvie

Pour observer les us et coutumes des animaux essayer de les « capturer »dans un mouvement sympa ou dans une attitude de vie. Et c’est pas toujours facile.

Michel
Invité
Michel

Photos de mains pour montrer qu’elles peuvent être expressives

jean-pierre
Invité
jean-pierre

Pour figer un instant qui ne se reproduira plus…un nuage, un reflet,

Dominique
Invité
Dominique

La plupart du temps c’est avec le développement que l’intention de la photo est précisée. Si le traitement ne parvient pas à cet objectif, pour moi la photo est rejetée.

Jocelyne
Invité
Jocelyne

Je pense que le développement est une étape indispensable de la photo, mais à mon avis, ça ne suffit pas à  » raconter une histoire  » même si la photo est techniquement parfaite.

Cyrille
Invité

Montrer la quietude d’un lieu.

Genevieve
Invité
Genevieve

Pour immortaliser un instant de grâce, parce que tout disparaît

Dominique
Invité

Bjr
Pour moi l’intention photographique, la plupart du temps est de garder une image esthétique, si possible, d’une observation. Les premières fois avec un oiseau sont chargée en émotion et le déclenchement est pour dire je l’ai vu.ensuite j’y retourne pour garder une trace plus esthétique. Parfois tout y est du premier coup mais, chez moi, c’est rare.
En fait, je n’ai pas la fibre artistique, alors j’essaie soit de coller le plus possible aux canons prédéfinis ou acceptés par le plus grand nombre ou alors vers ce moi je trouve beau. Mais je m’égare. Mon intention reste une sorte de volonté d’inventaire le plus esthétique possible. Parfois, cela peut être montrer un oiseau en vol ou dans une attitude plus surprenante.
Comme Régis le dit au final l’intention photographique varie selon les circonstances et quelques fois, j’avoue, je déclenche pour voir ce que cela donnera sans vraie intention (préméditation )